fbpx

Guides touristiques Russie

Partez en voyage en Russie

La Russie est un pays immense, le plus vaste du monde, il chevauche l’Europe et l’Asie pour s’étendre d’Ouest en Est. Avec un territoire si gigantesque, des paysages plus variés les uns que les autres s’offriront à vous. Venez contempler les toundras interminables du Nord et les steppes envoutantes entre la Mer Noire et l’Oural. Sur une distance de plus de 10.000 kilomètres, de Saint-Pétersbourg à Vladivostok, vous profiterez d’une immersion totale dans l’histoire de la Russie. Parfois méconnue, cette histoire a fait cohabiter des cultures riches et des peuples très variés aux coutumes multiples. Que vous partiez pour une croisière sur un fleuve comme la Volga, que vous sillonniez les routes de « l’Anneau d’Or » près de Moscou ou que vous preniez un ticket pour le mythique train transsibérien, votre aventure en Russie ne fait que commencer. Vous voudrez y revenir, encore et encore.


Régions

Sibérie

Villes

Moscou

Saint Petersbourg

Cinq idées de visites guidées en Russie


  • L’Anneau d’Or

    Au Nord-Est de Moscou, commencez à découvrir un parcours qui regroupe plusieurs villes russes historiques du Moyen-Âge. Ce territoire est parfaitement délimité entre les fleuves Volga et Kliazma. Vous pourrez explorer ce célèbre circuit en traversant les hameaux et les villages. Vous visiterez les cathédrales, les églises, les monastères et les musées. Il sera très intéressant de passer quelques jours avec un guide touristique russe pour découvrir la région plus en profondeur et s’immerger dans un patrimoine et un mode de vie qui ont su rester authentiques.
    Voici les étapes les plus importantes du parcours :
    Souzdal : plus belle ville du trajet, elle a été le centre spirituel du pays.
    Vladimir : elle comprend plusieurs sites religieux du XIIéme siècle.
    Serguiev Possad : vous y découvrirez un beau monastère de la Trinité-Saint-Serge, qu’on surnomme « le Vatican orthodoxe ».
    Iaroslavl : lieu central de l’itinéraire, cette commune possède un centre historique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
    Kostroma : bien moins visitée, cette ancienne bourgade commerçante a su garder une réelle authenticité.
    Pereslavl-Zalesski : vieille cité, elle borde le lac Plechtcheïevo.

  • L’Île de Kiji

    La ravissante et pittoresque île de Kiji se situe à 700 kilomètres du Nord de Moscou sur le lac Onega, en plein cœur de la république de Carélie. L’île ne fait que 7 kilomètres de long pour 500 mètres de large. Néanmoins, y venir en excursion est un véritable enchantement car vous y découvrirez tout le patrimoine architectural des constructions de bois de l’ancien temps avec les moulins, les granges et même plusieurs églises. Parmi elles, vous pourrez observer l’un des plus hauts édifices en bois du monde. L’église de la Transfiguration, haute de 37 mètres, a été bâtie sans un seul clou et est dotée de 22 coupoles à son sommet. Il vous sera également possible de visiter un ensemble paroissial à base de bois de sapin.

  • Vladivostok

    Dans les confins de l’ancien empire soviétique, face au Japon, apparait Vladivostok. Dernier arrêt de la ligne de chemin de fer du Transsibérien, cette ville est devenue une métropole moderne très animée. Du haut de ses collines et notamment du Nid d’Aigle, accessible à pied ou en funiculaire, vous aurez une vue panoramique sur toute la baie de Zolotoi Rog (Сorne d’Or). Vous découvrirez son port gigantesque, le plus grand du Pacifique et de l’Extrême-Orient, entouré par les montagnes. Les passionnés d’histoire pourront partir visiter la forteresse de Vladivostok et son musée militaire qui retrace l’histoire maritime de la région. Dans la vieille ville, le quartier de Millionka se caractérise par des styles architecturaux divers : classique, baroque et gothique. Dans le centre historique, il est possible d’accéder à la mer à partir de la rue pavée Fokina Oulitsa, en passant par de nombreuses cours et des recoins cachés qui accueillent bars et restaurants. Pour des balades plus natures, partez pour l’île Russky. Ce site est une étendue sauvage sans aucune infrastructure avec des plages désertes et des falaises qui plongent dans l’océan.

  • La Péninsule de Kola

    Dans la partie Nord du pays, à l’Ouest de la Finlande., se trouve la péninsule de Kola. Cette région, également appelée la « Laponie Russe », possède des paysages nordiques majestueux. En longeant les bords de la mer de Barents, vous parcourrez la Toundra sauvage. Le voyage commence en haut du cercle arctique pour aller jusqu’au centre portuaire de Mourmansk. Vous partirez à la rencontre du peuple des éleveurs de Rennes, les Samis, non loin du lac Lovozero. Vous traverserez en motoneige le lac gelé du Oumbozero ou, selon l’itinéraire, le massif des Khibiny. Les mois de janvier à mars sont idéaux pour venir observer le spectacle fantastique des aurores boréales.

  • Ekaterinbourg

    Nous voici maintenant au centre économique de l’Oural, situé à la frontière de l’Europe et de l’Asie. Ekaterinbourg est la quatrième plus grande ville de Russie. C’est ici, plus précisément dans la maison Ipatiev, qu’a eu lieu l’assassinat du tsar Nicolas II et de toute sa famille, le 17 juillet 1918. La demeure a été remplacée par la Cathédrale-sur-le-Sang. L’agglomération demeure aujourd’hui un centre industriel très important de métallurgie. Elle est dotée de plusieurs musées, comme celui de l’histoire de l’architecture où vous verrez la collection « Shigir », avec le Grand Idol Chighirsky, reconnu comme la plus ancienne sculpture de bois découverte au monde. Son âge est estimé à 9500 ans. La vie culturelle de la ville est très active grâce aux nombreuses bibliothèques, aux théâtres et aux centres d’expositions. Le centre-ville se concentre sur l’ avenue piétonne Vainera ainsi que sur le boulevard Lénine et son bazar touristique où se trouvent de nombreux commerces, bars, restaurants et attractions de vie nocturne.