Guides touristiques Danemark

Partez en voyage au Danemark

Le Danemark est un pays où la douceur de vivre est omniprésente, aussi bien par ses paysages apaisants, où la mer et l’eau prennent une part importante, que par l’accueil de sa population, tellement chaleureuse et généreuse. Il ne faut pas s’arrêter à Copenhague, avec ses canaux et ses maisons colorées, car le pays recèle 1 000 trésors, comme par exemple de nombreuses îles. Le pays en compte près de 500, dont 72 sont habitées, et possède de magnifiques villages pittoresques. On pourra aussi y admirer les Fjords, au Nord.


Villes

Copenhague

Cinq idées de visites guidées au Danemark


  • Ribe

    La ville de Ribe, que l’on trouve dans la région du Jutland, fondée au tout début du VIIIe siècle, est considérée comme la plus vieille citée du Danemark. Dès le début du Moyen Âge, elle fut un des principaux ports de la mer du Nord. Aujourd’hui encore, Ribe possède son âme d’autrefois. Ses rues ont conservé les demeures et l’architecture d’une ville de pêcheurs, et c’est autour de la cathédrale que la balade historique sera la plus intéressante, avec près de 100 bâtiments très bien conservés.

  • Île de Møn

    On parvient à l’île de Møn via un accès en voiture, par le pont qui relie l’île de Seeland. L’endroit est très connu pour abriter, près du village de Røddinge, un site préhistorique où l’on peut visiter des tombes mégalithiques. Le lieu le plus peuplé se trouve dans le charmant village de Stege : c’est là que vous trouverez le plus de restaurants et d’hôtels. À l’extrémité Est, partez vous balader le long des magnifiques falaises de craie du Møns Klint, qui surplombent la plage. Attention à bien respecter le tracé du sentier : l’érosion faisant son effet, certains morceaux s’en détachent.

  • Skagen

    Skagen se trouve à l’extrémité Nord du Danemark, là où se rejoignent les Mer du Nord et Mer Baltique. Ancien village de pêcheurs, la ville est très pittoresque, et possède des maisons colorées de jaune, aux toits rouges. Le centre-ville comporte une curieuse église datant du XIVe siècle, presque complétement engloutie sous les dunes. On vient à Skagen pour profiter des paysages et de la lumière magnifique qui s’y reflète. Pas étonnant que de nombreux peintres s’y installèrent au cours du XIXe siècle. On pourra d’ailleurs visiter leurs anciennes demeures, qui sont devenues des musées.

  • Château de Kronborg

    Le légendaire château de Kronborg est situé près de la ville d’Elseneur, juste en face de la Suède. Sa construction débute à la fin du XVIe siècle, et pendant fort longtemps, il sert au Danemark à contrôler l’entrée de la Mer Baltique. Chaque bateau traversant le détroit d’Øresund devait s’acquitter d’un péage. C’est la raison pour laquelle Elseneur était à l’époque une des villes les plus riches d’Europe. Shakespeare y situa sa fameuse tragédie Hamlet. La beauté exceptionnelle de ce château style Renaissance a fait qu’en 2000, il fut déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO.

  • Aarhus

    Aarhus n’est pas très connue des touristes, bien qu’il s’agisse de la deuxième ville du Danemark. Lonely Planet l’a même désignée deuxième meilleure destination de visite en 2016. On peut y partir en famille, et aller s’amuser dans un des plus vieux parcs d’attractions du monde. Le Tivoli Friheden date de l’après Première Guerre mondiale. La ville abrite de nombreux musées. Deux d’entre eux méritent une curiosité toute particulière.
    Le Den Gamle By : Musée à ciel ouvert, où l’on effectue un voyage dans le temps, en visitant des rues et des maisons figées dans l’époque 1900, ou des années 1970.
    L’ARoS : Musée regroupant plusieurs expositions d’art moderne. Son architecture est toute particulière, avec ses parois vitrées aux couleurs de l’arc en ciel.
    Comme beaucoup de villes scandinaves, Aarhus donne la priorité aux vélos et aux piétons. Partez vous balader sur la principale artère de la ville, le Stroget, sans aucune voiture. C’est une magnifique rue de presque un kilomètre, avec commerces, bars, restaurants. Au milieu, on découvre une rivière, et sur ses berges, d’autres cafés où s’attabler. Au bout, on admire la cathédrale Saint-Clément, avec son clocher de 96 mètres.