fbpx

Guides touristiques Sri Lanka

Partez en voyage au Sri Lanka

Au sud-est de l’Inde, l’île lointaine de la route des épices, le Sri Lanka, vous accueille dans un environnement dépaysant et exotique. Depuis Colombo sa capitale, partez à l’aventure vers des excursions inoubliables : trek de quelques heures ou de quelques jours sur le dos des vénérables éléphants près du royaume de Kandy ou un safari au cœur du parc de Yala West. Au centre du pays se trouve « Le centre culturel » regroupant autour de trois sites, Polonnaruwa, Sigiriya et Anuradhapura, les monastères et ruines des vieilles dynasties ayant peuplé le territoire. Dans le sud, de vastes plantations de théiers tapissent les collines. Vous visiterez le domaine Newburgh à Ella ou encore Dambatenne à Haputale, fondé par le célèbre écossais Thomas Lipton à la fin du XIXe siècle. Pour vous reposer et passer du bon temps, il reste bien sûr les côtes avec ses plages de sable doré. Aux trop fréquentées stations balnéaires de Hikkaduwa et Unawatuna, préférez la tranquille Mirissa sur la côte sud et peut-être pourrez-vous y observer les baleines.


Guides touristiques au Sri Lanka

Cinq idées de visites guidées au Sri Lanka


  • Parc national d’Uda Walawe

    Le Parc d’Uda Walawe se situe à 180 kilomètres de Colombo. C’est une étendue de jungle broussailleuse et presque aride où a été aménagé un grand réservoir permettant à la faune de venir s’abreuver. On y trouve de nombreuses espèces d’animaux : crocodiles, caméléons, coyotes, buffles, singes, léopards et plus de 200 espèces d’oiseaux, mais c’est avant tout le royaume de près de 800 éléphants. Vous parcourrez le parc en jeep. La visite durera environ quatre heures et nous vous conseillons d’y aller très tôt le matin ou en fin d’après-midi, quand le soleil se couche. Une option est, en fin de parcours, de se rendre au refuge des éléphanteaux orphelins où ils sont soignés et nourris avant d’être relâchés dans la savane.

  • Parc National de Horton Plains

    Le parc est accessible au sud de l’île au cœur des Hauts-Plateaux. La ville la plus proche est Nuwara Eliya. La majorité des décors est composée de montagnes, sources d’eau, prairies et forêts de nuages, ces types de forêts humides d’altitude que l’on nomme aussi forêts nébuleuses. Il vous faudra environ trois ou quatre heures pour parcourir le seul chemin de randonnée du Parc national de Horton Plains. Chaque étape est bien signalée, vous permettant de vous y arrêter et admirer. Les plus importantes sont les cascades de Baker’s Falls et World’s end et sa vue panoramique est exceptionnelle. Vous traverserez des prairies où vivent un nombre considérable d’oiseaux, des biches, sangliers et singes. La balade en boucle est facilement accessible aux familles et à tous les niveaux sportifs.

  • La région d’Ella et ses plantations de thé

    Venez admirer les magnifiques panoramas près de la ville d’Ella. La petite bourgade est située dans la région montagneuse du sud du pays. Y accéder par le train en partant de Kandy est un enchantement. La route dure environ six heures. Pas d’inquiétude, vous ne vous ennuierez pas une seconde en admirant le long des 140 kilomètres ses paysages luxuriants tel un écran de cinéma qui défile devant vous. Pour plus de tranquillité, choisissez de vous retirer un peu du centre de Ella parfois un peu trop bondée de monde. Les excursions ne manquent pas dans les environs. Commencez par Little Adam’s Peak. Elle doit se faire tôt le matin pour avoir les vues les plus dégagées. En redescendant de la colline, le Nine Arch Bridge apparaît. Ce vieux pont de 30 mètres de haut relie deux montagnes au-dessus de la jungle. Les autres options de trekking pour se perdre à travers les multiples plantations de thé sont Ella Lipton Seat, Nayabedde ou Haputale.

  • Arugam Bay

    L’une des plus belles plages du Sri Lanka se trouve sur sa côte sud-est, à l’exact opposé de Colombo. Arugam Bay est un spot réputé pour les surfeurs de toutes catégories, Whisky Point étant réservé aux pros, car les vagues y sont les plus hautes. Point de départ privilégié avant ou après avoir été vagabonder dans les parcs et réserves avoisinantes, l’endroit a su garder son aspect sauvage. Ici, pas grand-chose à faire sinon se reposer au bord de la mer, sur le sable fin. En dehors de la haute saison, de mai à octobre, les environs sont presque sans touriste. Tôt le matin, on peut voir revenir les pécheurs accostant à bord de leurs barques colorées et, le soir se rendre, à 15 minutes en tuk-tuk, au milieu des marécages au lieu-dit de l’Elephant Rock où l’on vient observer un splendide coucher de soleil.

  • Kandy

    Ancienne capitale du royaume de Ceylan, Kandy est depuis toujours la ville culturelle par excellence. Elle se situe au centre auprès d’un lac artificiel. La cité est considérée comme un site sacré par la présence du Temple de la Dent (Dâlada Maligawa) qui ne renfermerait ni plus ni moins qu’une partie de la dentition du Bouddha. L’agglomération possède un univers tourné vers la modernité et a su à la fois conserver des traditions cinghalaises. Profitez de votre séjour pour aller vous promener dans son marché, une joviale ambiance y est garantie. Partez ensuite pour le grand jardin de Peradeniya, l’un des plus beaux parcs botaniques du monde. On y découvre des milliers de plantes provenant de toute la planète. En vous excentrant un peu de la ville, dirigez-vous vers la réserve de Udawattakal, également appelée Royal Forest. Cette jungle tropicale, véritable sanctuaire dédié à la flore et la faune avec singes et moult variétés d’oiseaux n’est qu’a 15 minutes de marche.