fbpx

Guides touristiques Italie > Naples

Partez en voyage à Naples

Chef-lieu de la région de Campanie, au sud de l’Italie, Naples est la troisième ville du pays, par son nombre d’habitants, après Rome et Milan. Longée par sa splendide baie, la ville offre une vue fascinante sur le Vésuve, point culminant à 1281 mètres mondialement connu, mais également sur les îles de Capri, Ischia et Procida qui apparaissent à l’horizon. Pour débuter sa visite et admirer sa magnifique baie en forme de croissant, il vous faudra vous rendre en haut du Castel Sant’Elmo et de là observer toute la ville. Partez ensuite vous balader dans la vieille ville qui possède une concentration impressionnante de monuments historiques de toutes les époques. Vous passerez des heures à vous perdre dans ses ruelles tellement typiques de l’Italie du Sud et vous finirez par vous attabler à une terrasse ou prendre une bonne glace sur ses charmantes places. Naples renferme en son sein mille trésors et il y a pourtant tant à voir dans sa périphérie toute proche. A commencer par Pompéi, cité désormais figée qui fut détruite par l’éruption du volcan en l’an 79. Ensuite jour après jour partez en bateau à la découverte des sublimes îles de la côte Amalfitaine.
Surnommée la « capitale du Sud », la cité allie le charme de l’ancien à une grande modernité, ce qui lui a permis de se forger une réputation internationale. Longtemps perçue comme une ville dangereuse dirigée par la Mafia, Naples offre désormais une vraie sérénité aux touristes qui la visite en empruntant ses artères pleines de charme ou en passant de belles journées sur les plages à proximité.


Guides touristiques à Naples

Cinq idées de visites guidées à Naples


  • Piazza del Plebiscito

    La place du peuple est située au centre de la ville de Naples. Son nom vient du plébiscite du 21 octobre 1860 qui fit entrer la Sicile au Royaume d’Italie.
    Ce majestueux hémicycle est entouré par de grands bâtiments :
    Le Palais Salerno datant du XVIIIème siècle fut construit sur les restes d’un ancien couvent.
    Le Palazzo della Foresteria construit au XIXème siècle pour accueillir les hôtes de la ville ; il est aujourd’hui le siège de la préfecture.
    La basilique San Francesco di Paola, construite sur le modèle du Panthéon de Rome.
    Le Palais Royal ( Palazzo Reale ) qui date environ du XVIIIème siècle et qui était la demeure des souverains. C’est aujourd’hui un magnifique musée.
    La Piazza del Plebiscito qui est complétement piétonne est le lieu de rencontre des Napolitains et qui accueille les grandes manifestations de la ville.

  • La Galleria Umberto 1ier

    Ressemblant aux très réputés passages couverts construits en Europe au début du XIXème siècle, la galerie marchande de la Galleria Umberto I située entre le théâtre San Carlo et la rue Toledo date de 1891 et reste l’un des lieux les plus visité de Naples. Cet édifice est de style Art nouveau italien que l’on nomme aussi Liberty. La galerie d’aspect cruciforme est surmontée d’une haute coupole d’une hauteur de 57 mètres avec deux grandes verrières impressionnantes. L’intérieur est constitué d’un sol en marbre, d’une galerie marchande avec des boutiques, des cafés et des restaurants.

  • Castel dell’Ovo – Château de l’œuf

    Situé sur l’ancien îlot de Megaride maintenant relié à la terre, Castel dell’Ovo est un très ancien château qui date du temps des Grecs au VIIème siècle avant JC. C’est en effet eux qui fondèrent la ville en lui donnant le nom de « Nouvelle ville », soit Neapolis, Napoli, Au tout début de notre ère le lieu devint un monastère. Malheureusement rien n’a subsisté de cette époque et l’édifice que l’on découvre de nos jours avec son chemin de ronde et ses tours cylindriques date de l’époque de Pierre Ier d’Aragon au XVe siècle. La forteresse fut longtemps désertée. Aujourd’hui elle est presque complétement vide mis à part quelques anciens canons militaires. Au début du XIXe siècle des pécheurs vinrent s’installer au pied du fort en créant Borgo Marinari, une sorte de petit village qui redonna vie aux lieux. On y vient pour des balades romantiques surtout à la tombée du soleil où la perspective offre de magnifiques palettes de couleurs.

  • Pompéi

    Lieu mythique pour tous les passionnés d’histoire, Pompéi reste un lieu unique au monde.
    C’est sur cette ancienne cité que le 24 Octobre 79 le Vésuve en éruption déversa sa lave. La ville a été si violemment et si soudainement ensevelie qu’elle présente aujourd’hui un état de conservation tout à fait exceptionnel ; on y découvre la majeure partie de ses édifices, des éléments décoratifs et même des restes de quelques-uns de ses habitants. Certains corps ont même gardé la position qu’ils avaient quand ils fuyaient. Quand vous viendrez visiter cet espace hors du commun, vous serez surpris par la grandeur des lieux et en se promenant dans les rues tellement bien conservés vous imaginerez la vie de ce port florissant qui a vu son destin s’évaporer en quelques heures. Pour mieux vous imprégner des lieux faites-vous accompagner pour quelques heures d’un guide local de Naples. Spécialiste en archéologie il vous expliquera la vie des habitants de Pompéi et en sillonnant ses rues fantômes vous pourrez admirer les plus beaux vestiges :
    • la Basilique qui était située sur la place principale du Forum,
    • le Temple d’Apollon, les Thermes du Forum,
    • la Villa des Mystères,
    • la Boulangerie de Modestus,
    • la Maison de Vénus dans sa coquille (l’une des toiles les plus célèbres du lieu s’y trouve).
    A juste 10 kilomètres à côté du site partez escalader le Vésuve et ses cratères en suivant les chemins balisés.

  • Procida

    Voyager à Naples c’est aussi prendre le bateau et aller visiter ses îles toute proches. Procida ne vous laissera pas indiffèrent. Avec seulement 4,2 km², c’est la plus petite île de la côte amalfitaine. C’est pourtant sans doute la plus authentique et la plus belle. Pour en faire le tour, rien de mieux que d’y aller à pied et prendre son temps. Chaque point de vue est une merveille : les panoramas sur la mer et les maisons colorées du village de Marina Corricella semblent tout droit sortis d’une carte postale. Vous pourrez même vous baigner dans ses charmantes plages comme par exemple spiaggia Chiaia accessible par un long escalier. Ce qui vous plaira à Procida c’est son calme et ses ballades sans but dans ses ruelles. Flânez le long du port, admirez ses maisons où sèchent le linge et surtout prenez votre temps loin des trop grandes effervescences touristiques.
    Procida compte plusieurs bourgs aux ports pittoresques :
    Terra Murata, est la cité médiévale fortifiée par excellence, sillonnée de petites rues ombragées où des maisons parfois construites dans la roche se serrent les unes aux autres et s’équilibrent aux flans de la falaise.
    Marina Grande et Marina Corricella, offrent un décor de rêve avec ses maisons multicolores et juste au bord de l’eau, des barques de pêcheurs bleues et blanches. La vue la plus célèbre se voit depuis les hauteurs sur le belvédère près de l’église Santa Maria Delle Grazie.
    Pour les plages ne vous attendez pas à de grandes étendues et c’est tant mieux, leur naturel n’en est que plus séduisant. Entre petites grottes, falaise et sable volcanique laissez-vous bercer par ces voluptueux bords de mers. La plus belle est celle de Pozzo Vecchio en forme de petite baie.
    L’îlot de Vivara au sud-ouest est relié par un petit pont. On y accède par réservation et on peut y découvrir un site archéologique commerçant des mers Tyrrhénien vieux de 3000 ans, ainsi qu’une réserve préservée avec une flore composée d’orchidées rares et accueillants plusieurs races d’oiseaux migrateurs.

Autres villes en Italie