fbpx

Guides touristiques Venise

Partez en voyage à Venise

Venise est réputée pour faire le bonheur des amoureux depuis des siècles. Pour autant, elle séduira tous les voyageurs épris de beauté. Cette ville romantique se visite essentiellement à pied sur 3 ou 4 jours, durant lesquels on prend le temps de rêver, de se perdre, d’admirer la Lagune pendant une balade en Vaporetto. La belle Venise est constituée de 120 petites îles, reliées entre elles par des ponts et un réseau de canaux où naviguent les célèbres gondoles. La ville fait partie des destinations touristiques italiennes les plus fréquentées, mais grâce à ses jardins et ses cours secrètes, vous trouverez toujours un bel endroit pour vous ressourcer. Une excursion avec un guide touristique de Venise, c’est la promesse de s’immerger dans une ambiance mythique et de découvrir les secrets d’une ville d’exception.


Guides touristiques à Venise

Vivre la Dolce Vita avec 5 visites guidées à Venise


  • Des siècles d’histoire dans le quartier San Marco

    Embarquez pour une virée dans le passé avec la visite du centre historique de la cité des Doges. Faufilez-vous dans les ruelles du Sestiere (nom des quartiers historiques de Venise) San Marco, admirez le merveilleux pont Rialto, le plus ancien des ponts surplombant le grand canal. En se promenant au bord de l’eau, on a le plaisir de trouver en chemin le magnifique Palais Ducal, connu sous le nom du Palais des doges. Son ambiance gothique laisse deviner le sombre passé de cet ancien siège du gouvernement, qui servait aussi de tribunal. Le pont des soupirs fut nommé ainsi en souvenir des accusés, qui empruntaient le pont pour accéder aux salles de jugement. Le tour débouche sur la mythique Place Saint-Marc. Les pigeons qui tourbillonnent dans les airs, les arcades dans lesquelles se bousculent les gourmands : ici, rien ne change, pas même le fameux Caffè Florian, fondé en 1720. Goûtez à cette ambiance joyeuse, avant de vous tourner vers la Basilique Saint-Marc. Elle règne sur la place avec son campanile haut de 98 mètres. Au sommet, la vue sur la cité des eaux est inouïe et procure un sentiment unique.

  • S’immerger en toute authenticité à Cannaregio

    Il y a la Venise touristique… Et celle des Vénitiens ! Votre guide accompagnateur vous emmène à la rencontre d’une ville animée, loin des visiteurs d’un jour. Au Nord de la ville, plus d’un tiers de la population de la ville habite à Cannaregio, quartier préservé du tourisme. Près de la gare Santa Lucia, sur la Strada Nuova, les habitants se pressent dans les commerces, les restaurants et les bars. C’est l’endroit idéal pour faire un peu de shopping, puisqu’on retrouve dans ce quartier beaucoup d’artisans traditionnels. C’est en 1516 que la communauté juive s’y réfugia après avoir été chassée d’Espagne. Près de rio della Misericordia, ils créent une fonderie, « getto » en italien. C’est ainsi qu’est né le premier ghetto juif du monde, gardé par deux synagogues historiques, les belles Scuola Spagnola et Scuola Levantina. Les bâtiments du ghetto sont plus élevés qu’ailleurs, afin d’accueillir plus d’habitations, car les Juifs étaient restreints à cette zone de la ville. Un autre bâtiment historique vaut le coup d’œil, le Palais « Ca’d’Oro » (la Maison d’Or). Reconverti en musée, cet ancien palais de style gothique renferme aujourd’hui une impressionnante collection d’art, avec des œuvres toscanes et flamandes. Les canaux de Cannaregio sont plus rectilignes que dans le centre historique, offrant des vues dégagées sur les belles façades anciennes. Et si vous faisiez un tour sur une gondole pour les admirer de plus près ?

  • Une pause colorée sur l’île de Burano

    Si Venise est un régal pour les yeux, ses îles voisines ne sont pas en reste. Au nord de la Lagune se cache notamment Burano. On s’y rend en Vaporetto, bateau typique transportant les voyageurs sur les canaux. La visite de l’île permet de découvrir une facette plus typique de l’Italie. Ce charmant petit port de pêche est d’ailleurs un feu d’artifice de couleurs ! En effet, les pêcheurs avaient pour habitude de peindre leurs maisons de couleur vive afin de les reconnaître même dans un épais brouillard. Aujourd’hui, les barques et les maisons multicolores font de Burano un endroit joyeux, l’un des plus photographiés de Venise. Les lieux sont aussi célébres dans le monde entier pour sa magnifique dentelle à l’aiguille. S’il est rare de nos jours de trouver des vieilles dames concentrées sur leur travail sur le pas de leur porte, la dentelle est mise à l’honneur dans un très beau musée, exposant des œuvres remontant jusqu’au 16 e siècle. Les touristes affluent sur cette perle de la Lagune, mais c’est un endroit ravissant, où l’on dégustera tranquillement la pêche du jour dans un petit restaurant local.

  • Le faste des souffleurs de verre à Murano

    L’île de Murano est un incontournable de la Sérénissime. En 1291, la République de Venise ordonne aux souffleurs de verre de transférer leurs fonderies à l’extérieur de la ville, effrayés par l’idée qu’un feu pourrait ravager leur belle cité, construite en bois. C’est ainsi que les artisans verriers de Murano offrent à cette petite île une réputation internationale. Votre guide touristique à Venise vous emmènera visiter les ateliers et assister à une impressionnante démonstration. Les artisans, parmi les meilleurs au monde, donnent vie sous vos yeux à de véritables œuvres d’art multicolores. C’est le moment de ramener un souvenir unique de votre voyage. Promenez-vous ensuite sur l’île. Murano est principalement réputée pour son artisanat. Mais lorsque ses artistes du verre ont fait fortune, ils ont fait construire de magnifiques palais et des jardins luxuriants. Personne ne boude le plaisir d’une promenade dans les jolies ruelles autour des canaux, une gelato à la main.

  • Une balade culinaire dans San Polo et Santa Croce

    En traversant le Pont Rialto, on quitte le célèbre Sestiere de San Marco pour entrer dans le Sestiere San Polo. Moins connu que son voisin, cet arrondissement vibrant a pourtant beaucoup à offrir. À commencer par le marché local, qui est le cœur de la ville. Le matin, on y trouve des fruits et légumes, des poissons frais, et on déguste de délicieux fromages et charcuteries italiennes. Mais le soir, le marché se transforme en point de rendez-vous pour de longs apéritifs dans la douceur vénitienne. Cette visite guidée à Venise vous emmènera ensuite dans le quartier de Santa Croce. Il regorge de musées exposant l’histoire de la ville, du Ca’Pesaro (musée d’art moderne) au Palazzo Mocenigo (musée du tissu et du costume), d’églises ancestrales comme San Cassiano, et de maisons traditionnelles. Errez à votre rythme dans ce dédale en admirant les façades. D’ailleurs, il est assez commun de se perdre ici. La raison ? Les nombreuses petites ruelles anciennes ne sont pas très bien cartographiées. Mais se fondre dans le labyrinthe de la cité des Doges est un plaisir : on s’imprègne ainsi de l’ambiance de la ville, on écoute le rythme de l’eau qui coule doucement dans les canaux, et l’on rêve à son futur voyage dans le romantique cité italienne.

Autres villes en Italie