Guides touristiques Madagascar

Partez en voyage à Madagascar

L’île rouge, comme on la surnomme, vous surprendra par la diversité de ses paysages autant que de ses populations. Partez pour l’aventure dans un pays entouré par l’océan Indien et ses 3 000 kilomètres de plages magnifiques, comme au Nord, Diégo Suarez, une des plus belles baies au monde. Les amoureux de nature exploreront des parcs en tous genres, comme le Tsingy de Bemaraha, avec ses rochers prodigieux au milieu d’une faune exceptionnelle, dont les fameux lémuriens ; le parc de la montagne d’Ambre, avec son lac volcanique de Mahasarika ; ou à l’Ouest, dans la région de Menabe, la grandiose allée des baobabs. Partout à Madagascar, vous irez de découvertes en découvertes, toujours très bien accueilli, et caressé par le vent des alizés.


Guides touristiques à Madagascar

Cinq idées de visites guidées à Madagascar


  • Tsingy de Bemaraha

    Le paysage que l’on vient tout d’abord découvrir dans le parc de Tsingy de Bermaraha (qui se situe au centre de l’île, sur la côte Ouest) est une curiosité absolument prodigieuse de la nature. Il s’agit de grands pics rocheux aiguisés, issus de formations coralliennes qui se dressent vers le ciel. Le site, qui se trouvait sous l’eau voici des millions d’années, a laissé se former d’épaisses couches de coquillages, qui se sont collées à la roche. La mer s’étant retirée, il reste aujourd’hui ces immenses canyons. En se faisant accompagné d’un guide touristique de Madagascar, on découvrira une flore et une faune incomparables, puisque de nombreuses plantes et animaux ne sont visibles qu’ici. En arpentant les rivières de Manambolo ou Tsiribihina, vous aurez une vision des plus spectaculaires sur les gorges qui composent le parc.

  • Ile Sainte Marie

    L’île Sainte-Marie, au Nord-Est de Madagascar, est le paradis des touristes. Elle est composée d’une nature préservée, de plages magnifiques bordées de cocotiers (notamment sur la baie d’Ampanihy, très connue pour son eau turquoise), de splendides lagons, propices à la plongée sous-marine. Clou du spectacle : le regroupement périodique de juillet et septembre de baleines à bosse. L’endroit reste calme, et il est fort agréable d’aller se promener dans ses villages de pêcheurs. Ambodifotatra est le lieu le plus animé de l’île. Un peu plus difficile d’accès, au Nord de Sainte Marie, on trouve près du Phare Eiffel les 3 belles piscines naturelles d’Ambodiatafana, où viennent se fracasser les vagues. À l’extrême Sud, sur la toute petite île aux nattes, vous viendrez observer au mieux de beaux récifs coralliens, et dans un univers sans voiture, profiter au mieux d’une tranquillité totale.

  • Allée des baobabs

    Sur la côte Ouest de Madagascar, entre Belon’i Tsiribihina et Morondava, vous pourrez parcourir la mythique allée des baobabs. Ce lieu a été photographié des milliers de fois, et reste un des endroits les plus visités de l’île. Ce ne sont pas moins de 30 arbres immenses de type Adansonia Grandidieri, vieux de 800 ans, que l’on admire sur cette route de terre. Ils mesurent près de 30 mètres de haut et s’éparpillent dans un paysage aride. Ces géants sont les dernières traces d’une grande forêt tropicale qui existait dans cette région. Les Malgaches les surnomment renalaqui, qui signifie « mère de la forêt ».

  • Parc national de l’Isalo

    Le parc national de l’Isalo se situe dans le Sud de Madagascar, sur une étendue de 100 kilomètres, près de la mine de pierres précieuses d’Ilakaka. Son entrée principale se trouve juste à l’entrée de Ranohira. Le parc est une alternance de paysages réunissant à la fois de grandes plaines désertiques, faites de roches aux couleurs ocres, et des canyons verdoyants où vivent les lémuriens. Les lieux sont abreuvés par de nombreuses rivières, qui prennent leurs sources dans de prodigieuses piscines naturelles. Le paysage ressemble étrangement à un décor de western, c’est pourquoi on appelle également l’endroit « le Colorado malgache ». De nombreuses promenades sont disponibles, et il vaut mieux y rester au moins deux jours pour en faire les plus intéressantes. Vous pouvez par exemple réaliser la marche reliant les canyons des rats aux canyons des singes, en passant par une très belle cascade, et profiter d’une vue panoramique sur les forêts et rizières. Autre option : la Longue marche, pour visiter la grotte des Portugais, et accéder ainsi à d’étonnants sites archéologiques, où vivent des oiseaux rares.

  • Ambositra

    La commune d’Ambositra, qu’on nomme aussi « la ville des roses », est située presque au centre de l’île de Madagascar. Elle est entourée de forêts, et ses habitants sont très connus pour en avoir fait un haut lieu de la sculpture sur bois et du travail de marqueterie. Les maisons du centre-ville sont là pour en témoigner, avec leurs balcons finement sculptés. Il est très agréable de rester quelques jours dans ce bourg, et de s’y promener pour ressentir toute l’atmosphère de ce village convivial. On y croise fréquemment des troupeaux de zébus. Les collines environnantes sont des lieux fascinants, où le voyageur pourra partir à la découverte des paysans et artisans Zafimaniry et de leur mode de vie.

Pour mieux préparer votre voyage à Madagascar