Guides touristiques

France > Marseille

Partez en voyage à Marseille

Tour à tour sous domination grecque (Massalia), romaine (Massilia) et médiévale (Masiho), avec un passé vieux de 2600 ans, Marseille a su malgré tout garder son âme intacte. C’est en partant à la découverte de sa multitude de quartiers que vous comprendrez pourquoi cette ville reste extrêmement attachante. Loin des clichés qui lui collaient à la peau, le Marseille du XXIe siècle ouvre au tourisme des possibilités infinies. Côté paysages, vous ne serez pas déçu, entre magnifiques sites arides et majestueux bords de mer. Alors plus d’hésitation, allez à sa rencontre !

Pour plus de détails, consultez notre article de Blog consacré à la ville.


Guides touristiques à Marseille

Cinq idées de visites guidées à Marseille


  • L’Estaque

    A seulement 10 kilomètres du Vieux-Port, ce quartier était à l’origine un tout petit hameau de pêcheurs. Son nom signifie d’ailleurs « attache de bateau » en provençal. C’est à la fin du XIXe siècle qu’il devient le lieu privilégié des grands peintres, des impressionnistes aux cubistes, de Cézanne à Braque… et il n’a pratiquement pas changé depuis cette époque. L’Estaque a vraiment su garder son âme de village. Perdez-vous dans ses charmantes ruelles, admirez le charme de ses maisons aux tuiles rouges… et rendez-vous sur son petit port de pêcheurs. C’est ici aussi que se trouve l’une des plus belles plages de Marseille : celle de Corbière. A partir de là, vous rejoindrez les calanques de la Côte Bleue. Situé en contre-bas des collines de la Nerthe, son port est parfaitement protégé du Mistral qui peut parfois souffler très fort dans la région.

  • Le Vieux-Port

    Sur le Vieux-Port, le Tout-Marseille se retrouve. Cet endroit est même devenu le symbole de la ville. Et c’est ici que commence la fameuse artère de la Canebière. A l’origine, c’était le cœur économique de la cité phocéenne, mais en 1976 son activité de port de pêche a définitivement disparu pour devenir aujourd’hui un port de plaisance et où l’on trouve son célèbre marché aux poissons. Après plusieurs années de travaux de rénovation, l’endroit est devenu piétonnier, ce qui permet désormais d’y flâner agréablement au détour de nombreux bars et restaurants.

  • Les îles du Frioul

    Après avoir sillonné les rues marseillaises, optez pour une escapade en bateau avec en sus une magnifique vue sur la Cité phocéenne. En à peine 30 minutes de traversée, un dépaysement complet s’offre à vous. L’archipel est composé de quatre îles. Ratonneau, où se situe le port du Frioul. Cette île est reliée par la grande digue Berry à Pomègues. C’est sur ces deux îles que vous ferez vos plus belles balades et découvrirez une variété étonnante de flore et de faune à travers plages, criques et paysages sauvages. L’îlot Tiboulen non accessible par la navette, et bien entendu If et son château fort construit par François 1ier et qui devint ensuite une prison à partir des guerres de religion.

  • La Cité radieuse et le Mamo

    Fan d’architecture ? Allez jeter un œil à la Cité radieuse, ou « La Maison du fada », que vous trouverez au 280 du boulevard Michelet, dans le 8e arrondissement. Celle-ci fut édifiée entre 1947 et 1952 par l’architecte Le Corbusier. Au début, elle fut conçue comme un nouveau style d’habitation et on vient la visiter comme un chef-d’œuvre d’avant-garde voulant offrir aux familles un confort maximal dans leur lieu d’habitat. L’immeuble possède 337 appartements avec quelques commerces et même un hôtel. Sur le toit, en lieu et place de l’ancien gymnase, a été créé en 2013 un lieu d’expositions d’art contemporain et de design appelé Mamo, pour Marseille Modulor.

  • Le Vallon des Auffes

    A moins de 3 kilomètres du Vieux-Port, à deux pas de la fameuse plage des Catalans et juste sous la corniche Kennedy se trouve un lieu magique et préservé. Le petit port de pêche du Vallon des Auffes, situé dans le 7e arrondissement, fut construit au XIXe siècle et ce sont les fabricants de cordage qui, les premiers, s’y étaient établis. Vous aurez l’impression de vous retrouver au milieu d’une véritable carte postale, cet endroit possède un tel charme, avec ses filets, ses cabanons aux façades colorées… Aujourd’hui encore, les pêcheurs continuent de vivre dans cette belle anse et réservent leurs prises en les vendant aux restaurants du coin. Ne loupez sous aucun prétexte ce lieu incontournable. Le mieux est de demander l’aide d’un guide touristique marseillais, qui se fera un plaisir de vous faire découvrir les lieux.

Pour mieux préparer votre voyage à Marseille