fbpx

Guides touristiques Tolède

Partez en voyage à Toléde

Tolède fut la capitale espagnole jusqu’en 1563. Elle ne se situe d’ailleurs qu’à 70 kilomètres de Madrid, en plein cœur de la Castille. Actuellement, c’est la capitale de la province de la communauté autonome de Castille-la Manche. On la surnomme « la ville des trois cultures », parce qu’ici, pendant des siècles, vécurent en harmonie les religions monothéistes. Ainsi, dans la vieille ville se côtoient synagogues, mosquées et églises. Pas étonnant qu’à travers toute la ville, on découvre, par ses ruelles datant du Moyen Âge, un choix incroyable de sites historiques.

Pour plus de détails, consultez notre article de Blog consacré à la ville.


Guides touristiques à Tolède

Cinq idées de visites guidées à Toléde


  • Cathédrale Sainte-Marie

    Édifice de style gothique, la cathédrale Sainte-Marie de Tolède a commencé à être construite en 1226, à l’emplacement même de l’ancienne mosquée, pour s’achever seulement au XVe siècle. Le temple possède 5 nefs, une façade principale, constituée de trois portes, et une flèche de 90 mètres d’altitude. Sa richesse intérieure est exceptionnelle, notamment avec le Transparent, œuvre emblématique et étincelante de l’art baroque espagnol. La sacristie de la Cathédrale est un véritable musée, avec des œuvres entre autres des peintres Raphaël, Rubens, El Greco, Goya ou Van Dyck.

  • L’héritage juif de Tolède

    Une très grande communauté juive vécue à Tolède ainsi que dans toute la péninsule ibérique pendant des siècles, jusqu’à leur expulsion en 1492. Le quartier où se concentrait la majorité de la population juive était à l’Ouest de la cité, près du Pont de San Martin. On estime leur présence au moins au début du IVe siècle. On dénombrait à la fin du XIVe siècle 10 synagogues et 7 yeshivas (écoles de prières). Deux subsistent à l’heure actuelle : la synagogue du Tránsito, aujourd’hui musée Sefardí, qui fut construite en 1357 mais qui, selon les fouilles, aurait été érigée sur un temple encore plus ancien ; et la synagogue Santa María la Blanca, construite au XIIIe siècle, qui devint une église en 1411, et ne fut restaurée dans son état origine qu’en 1851. Autour de ces lieux de culte, le quartier médiéval d’origine est très bien conservé, et plusieurs itinéraires bien indiqués vous font parcourir les lieux de l’ancien quartier juif de Tolède. Les visites commencent en général autour de la Plaza del Salvador et des rues alentour, où vivait la communauté au Moyen Âge.

  • L’Alcázar

    L’Alcazar qui domine Tolède est situé sur une colline, dans la partie la plus haute de la ville. C’était à l’origine un fort musulman, qui fut reprit en 1085. Il possède des murs de granit avec une grande cour centrale, et 4 tours de chaque côté. Mais il fut rénové et reconstruit à de nombreuses reprises. Charles Quint le changea au XVIe siècle en une somptueuse résidence royale. De nos jours, cet édifice renferme le musée de l’armée, ainsi que la bibliothèque de Castille. La diversité de l’Alcazar est marquée par ses 4 murs de façade, qui arborent chacun un style et une époque différents.

  • Le monastère de San Juan de los Reyes

    Le monastère franciscain de Saint-Jean des Rois de Tolède fut construit en 1476 pour commémorer la victoire des rois catholiques sur les Portugais, lors de la bataille de Toro. L’édifice, d’une grande beauté, n’est composé que d’une seule nef, et possède plusieurs chapelles dans ses contreforts. Le cloître à 2 étages magnifiquement rénové est un vrai symbole de la période de l’art gothique espagnol. Sur la façade principale, on peut encore distinguer les chaînes des prisonniers libérés. Lourdement détruit pendant la guerre d’indépendance, l’édifice fut magnifiquement rénové, et a retrouvé toute sa splendeur d’antan.

  • La place de Zocodover

    C’est la place principale la plus populaire de la ville, depuis le Moyen Âge. Elle est située tout près de l’Alcazar, au cœur de Tolède. Zocodover signifie en arabe marché aux bestiaux. Il y fut également organisé des corridas, ainsi que des cucañas (jeu traditionnel qui consistait à monter en haut de poteaux). Ce fut malheureusement aussi un lieu d’exécution pendant l’inquisition. De nos jours, c’est le lieu de célébration de toutes les fêtes de la ville, et le point central de rencontre de la jeunesse de Tolède. On y trouve de nombreux bars, restaurants et terrasses où s’attabler.

Autres villes en Espagne

Régions en Espagne