fbpx

Guides touristiques Ukraine > Kiev

Partez en voyage à Kiev

La capitale de l’Ukraine est traversée par le fleuve Dniepr bordé de plusieurs plages où l’on vient se baigner en été. La ville est très étendue et il est parfois facile de s’y perdre alors n’hésitez pas à vous faire accompagner pour quelques heures, ou quelques jours par un guide local de Kiev. Il vous fera découvrir les lieux incontournables de la cité comme sa rue Andreevsky Spusk, lieu de regroupement des musiciens et où les flâneurs viennent prendre un verre ou se balader dans des galeries d’art. Kiev possède de nombreux espaces verts notamment son jardin botanique qui possède une multitude de plantes et de fleurs venant de tous les coins du monde. Ne manquez sous aucun prétexte le traditionnel quartier de Podol où vivaient artisans et pêcheurs.


Guides touristiques à Kiev

Cinq idées de visites guidées à Kiev


  • Andriyivsky Ouzviz (descente Sainte-André)

    La légende de cette charmante rue en pente remonterait à l’apôtre André qui l’aurait gravi pour planter une croix à son sommet en déclarant “Une grande ville se tiendra en ce lieu”
    Dans l’Antiquité c’était le chemin le plus rapide pour se rendre du port où vivaient les artisans jusqu’à la ville haute et de ses emplacements administratifs. Longue de 750 mètres, la rue pavée Andriyivsky Ouzviz trace son chemin entre le Starokyivska Hora (vieille montagne de Kiev) et Podil (ville basse) où elle se termine sur la place Kontraktova. Cette artère est sans doute la plus pittoresque des rues de l’agglomération ukrainienne. Vous y trouverez des cafés, des galeries d’art, des peintres amateurs et des vendeurs proposants toutes sortes de souvenirs. Au sommet de la colline apparait l’imposante église Saint-André, monument baroque du XVIIIe siècle étincelante avec ses couleurs dorées et bleues.

  • La Laure des catacombes (ou Laure de Petchersk)

    La Laure de Pechersk est un monastère qui fut fondé au milieu du XIe siècle sur la rive droite du Dniepr. Il devint un lieu incontournable de spiritualité du monde orthodoxe où d’immenses pèlerinages s’y tenaient jusqu’en 1917. Les dômes dorés qui forment la toiture de ses églises sont visibles de très loin et en font un des monuments les plus important de la ville de Kiev.
    Il est composé de deux constructions :
    La Laure haute : la visite débute derrière un mur d’enceinte de 8 mètres d’épaisseur. Partez à la découverte de ses nombreux monuments : le clocher et la cathédrale de la Dormition, l’église de La Trinité-sur-le-Porche avec ses magnifiques peintures murales ainsi que les musées des Trésors d’Ukraine et celui plus atypique de Mykola Syadristy, le plus réputé micro-artiste du monde qui réalisa des œuvres d’art miniatures avec une précision incroyable.
    La Laure basse : parsemée de grottes. C’est en effet dans les cavernes que les premiers moines avaient élu domicile. Il s’agit des catacombes abritant 123 moines momifiés, parmi lesquels un grand nombre de saints.

  • Cathédrale Sainte-Sophie

    Symbole historique de Kiev, la majestueuse Cathédrale Sainte-Sophie est un monument de la Rus’ de Kiev : une entité slave orientale qui exista du milieu du IXe au milieu du XIIIe siècle. Elle fut fondée par le prince Iaroslav le Sage en 1037 qui voulut concurrencer l’église du même nom à Constantinople. Pillée et laissée à l’abandon durant de très nombreuses années, elle fut reconstruite en 1740 dans un style baroque. Lieu du couronnement des souverains, elle sert aujourd’hui de musée sur le thème du christianisme des pays slaves. Le monument possède 5 nefs, 13 coupoles, 5 absides (sortes de délimitations circulaires dans un bâtiment pour mettre en valeur des œuvres ou un lieu sacré). L’intérieur des édifices renferme un grand éventail de fresques murales, de mosaïques et d’œuvres des maîtres byzantins dont le chef d’œuvre de la Vierge Orante mesurant six mètres de haut levant les mains en prière.

  • Place de l’Indépendance

    Maïdan Nézalejnosti (ainsi nommée en ukrainien) est le symbole de la révolution Orange qui se déroula à la fin de l’année 2004 après les résultats d’élections controversés et où malheureusement périrent bon nombre de manifestants. La place située au nord de Khreschatyk, la principale artère de la capitale ukrainienne, possède une architecture monumentale de style soviétique. Situé un peu en retrait de la route l’endroit est très agréable pour s’y promener et découvrir la culture locale. L’esplanade est entourée de belles villas datant du XIXème siècle. Au centre se trouve une fontaine de marbre blanc commémorant la rupture du pays avec l’URSS en 1991. La place de l’indépendance est toujours très animée et en vue d’une pause shopping, le vaste centre commercial Globus agrémenté de ses trois niveaux de magasins vous ouvrira ses portes.

  • Jardin botanique Fomine

    Ce jardin botanique historique date de 1839, son nom actuel lui a été donné en mémoire de Alexandre Fomine, un illustre botaniste soviétique qui en assura la direction au début du siècle dernier. Situé dans le centre historique de Kiev, tout proche de la station de métro Universytet, il sera pour tous les voyageurs une occasion unique de prendre un grand bol d’air et de repos loin des tumultes de la ville. Le parc renferme la plus grande collection de plantes d’Europe de l’est avec près de 10.000 espèces différentes sur 22 hectares. On pourra également venir admirer au jardin botanique Fomine la plus grande serre du monde accueillant certains des plus grands palmiers d’Eurasie.