fbpx

Guides touristiques Ecosse > Édimbourg

Partez en voyage à Édimbourg

La capitale historique de l’Écosse a été bâtie sur des collines volcaniques donnant aux paysages des allures hors du commun. L’urbanisme se divise en deux espaces très différents. D’une part, vous retrouverez la « Old Town » et l’emblématique Royal Mile qui traverse le cœur de la cité médiévale. D’autre part, vous découvrirez, de l’autre côté, la « New Town » développée à partir du XVIIIème siècle. Cette seconde partie de la ville conserve un côté plus local, vous y trouverez la plupart des commerces et des restaurants. Peu importe vos goûts, si vous êtes passionnés d’art, d’architecture, de gastronomie ou si vous souhaitez simplement partir à l’aventure dans les ruelles, Édimbourg saura vous surprendre et vous émerveiller. Pour aller un peu plus loin, rendez-vous à Dean Village, à 20 minutes à pied du centre. Ce vieux village de meuniers, entouré de moulins à eau, jouxte la rivière de Water of Leith. Il nous replonge immédiatement dans le passé. En été, suivez les Édimbourgeois et profitez de la plage de Portobello. A seulement 5 kilomètres de l’Est de la ville, cette station balnéaire possède une étendue de sable blanc et des promenades bordées de maisons victoriennes qui lui donnent un charme fou.


Guides touristiques en Édimbourg

Cinq idées de visites guidées à Édimbourg


  • Le Royal Mile

    Venez explorer le Royal Mile, l’artère principale de la vieille ville, qui détient plus de 900 ans d’histoire. En traversant cette rue, vous découvrirez de nombreux monuments, beaucoup de galeries d’art, de boutiques, de restaurants et de cafés. Vous retrouverez notamment :
    – Le Château d’Édimbourg qui domine la cité, considéré comme une des plus impressionnante forteresse du Royaume-Uni.
    – Le Palais de Holyrood, demeure de Marie Stuart pendant son règne au XVIème siècle.
    – La St. Giles’ Cathedral, la plus grande église en activité. Cette cathédrale médiévale gothique fut construite au XIIème siècle puis entièrement rénovée 200 ans plus tard suite à un incendie.

    Plusieurs musées gratuits sont à visiter, en voici deux :
    – Le musée national d’Écosse (National Museum of Scotland) : sur 6 étages, il raconte l’histoire du pays.
    – Le Camera Obscura & World of Illusions : plus ancienne attraction touristique d’Édimbourg, elle possède une série d’expositions insolites sur les illusions d’optique. Sur le toit, il est possible d’avoir une vue magnifique sur la ville, des télescopes et des jumelles sont mis à disposition.
    Pour mieux connaitre ce quartier, profitez des connaissances d’un guide local d’Édimbourg.

  • Les volcans

    Grimpez sur l’un des trois volcans éteints du centre-ville !
    Arthur’s Seat, point culminant de Holyrood Park, est le plus haut des trois, à un peu plus de 250 mètres d’altitude. Vous devrez prévoir environ deux heures pour monter et redescendre ce petit mont qui rappelle les décors des Highlands.
    Le Calton Hill est beaucoup moins difficile à gravir, la colline est connue grâce à des fouilles archéologiques ayant permis de découvrir les restes d’un antique temple grec. Vous pourrez observer la très célèbre Tour Nelson construite en 1816 pour honorer le Vice-Amiral Nelson mort lors de la bataille maritime de Trafalgar.
    Le troisième volcan éteint est Castle Rock, siège du château d’Édimbourg depuis près de 900 ans et accessible directement depuis l’extrémité supérieure du Royal Mile.

  • La ville des grands écrivains

    Les amateurs de littérature trouveront leur bonheur à Édimbourg. Presque tous les coins de rue ont un lien avec une œuvre littéraire. Les écrivains célèbres ayant séjourné dans la ville ne manquent pas ! Citons Walter Scott, Robert Burns, Robert Louis Stevenson ou des auteurs plus modernes comme Irvine Welsh, Ian Rankin et bien entendu JK Rowling. C’est dans cette ville que la romancière a écrit l’histoire d’Harry Potter, les lieux l’ont certainement beaucoup inspirée pour conter les aventures du célèbre sorcier. Saviez-vous que l’auteur de « Robinson Crusoé », Daniel Defoe, a vécu à Édimbourg en tant qu’espion anglais ? Plusieurs célébrités sont enterrées au cimetière de Greyfriars Kirkyard, « le plus hanté du monde ». Il est très pittoresque. Les tombes sculptées, les statues aux airs menaçants et les caveaux profanés donnent aux allées une ambiance assez envoutante. En août, vous pourrez rencontrer des auteurs et des illustrateurs au Festival International du livre.

  • Les festivals dans la ville

    Les amateurs de culture devraient planifier leur voyage aux dates qui correspondent à un des multiples festivals organisés dans la ville tout au long de l’année.
    Edinburgh Festival Fringe : plus grand festival artistique du monde, il propose des scènes de comédie, de danse, de théâtre, de cabaret et des spectacles de rue. Plus de 3000 spectacles ont lieu pendant le mois d’août.
    Edinburgh International Festival : ce festival est la version plus officielle du Fringe, il se déroule à la même période et met en scène des spectacles plus classiques d’opéras, de ballets et de concerts.
    Royal Edinburgh Military Tattoo : toujours au mois d’août, ce festival a pour vedettes des fanfares militaires du monde entier et se déroule dans le cadre majestueux de l’esplanade du fort.
    Edinburgh’s Hogmanay : pendant les fêtes de fin d’année, du 29 décembre au 1er janvier, la ville entière fait la fête avec des musiciens et des spectacles. La soirée laisse place aux feux d’artifice et à une retraite aux flambeaux.
    Scottish International Storytelling Festival : durant la seconde quinzaine du mois d’octobre, des chanteurs et des conteurs viennent réciter des textes, en priorité de tradition écossaise.
    Edinburgh International Science Festival : au mois d’avril, ce festival offre un mélange unique de discussions, de performances, d’expositions et d’événements innovants liés aux sciences sous toutes ses formes.

  • Où est-il possible de bien manger et de boire un verre ?

    Assurez-vous d’avoir un véritable aperçu de la cuisine écossaise avant de partir et allez dans un des nombreux restaurants et bistros de la ville ! De l’établissement étoilé à l’auberge la plus populaire, Édimbourg propose une excellente cuisine et des boissons pour tous les budgets.
    Le Edinburgh Larder au 15 Blackfriars Street sert un des meilleurs petits déjeuners de la ville. Il sera idéal pour bien vous préparer à une journée de balades à pied. Des restaurants comme le Devil’s Advocate (9 Advocates Close) ou le Grain Store (30 Victoria Street) présentent les meilleurs produits et ingrédients locaux. Pour une des meilleures dégustations de whisky, rendez-vous au Jeffrey Street Whiskey (12-14 Jeffrey Street), leurs sympathiques experts sauront vous guider. La capitale compte également six distilleries de gin. Parmi elles, le réputé Pickering’s Gin Distillery, un vrai repère de connaisseurs. Pour sortir le soir, prendre un verre ou écouter de la musique, les adresses de pubs ne manquent pas. Vous pourrez aller dans le quartier branché de Cowgate au Royal Oak par exemple, ou au Abbotsford, situé au 3-5 Rose Street, fondé en 1902, il a conservé son atmosphère d’antan.

Autre ville en Ecosse