Votre voyage est parfait, vous avez le temps de vous détendre et de passer du bon temps. Vous partez à la découverte d’autres cultures, de personnes différentes et de lieux nouveaux.
Le guide est là pour donner du sens à vos sensations, pour vous prendre par la main et vous mener là où vous n’irez pas. Pour vous raconter des histoires là où vous ne voyez que des pierres, pour vous narrer des vies mêlées là où vous n’apercevez que des pancartes et des noms, pour passer par-delà cette colline là ou vous auriez manqué ce beau paysage.
Vous pourriez voir le plus beau tableau du monde mais savoir quels ont été les tourments de l’artiste qui la peint le rend plus émouvant encore.
Vous pouvez passer dans la plus pittoresque ruelle de ce vieux quartier mais connaitre la vie de ses habitants dans le passé vous fait voyager dans le temps.
Le meilleur des guides n’existe pas et ses qualités dépendront toujours de son auditoire,
de l’air du temps et de mille et un facteurs environnants.

Voici pour nous les qualités que doit posséder un bon guide.

La Passion

Un bon guide c’est avant tout la passion de son métier.
Sans passion il ne pourra rien vous transmettre et vous ne ressentirez que de l’ennui.
Sans passion le temps vous semblera tellement long et peu à peu le groupe s’étiolera.
Avec sa passion le guide vous enchantera car il saura vous envouter sur un sujet dont
vous ignoriez l’existence 5 minutes avant.

Le Dosage

Un bon guide c’est un savant dosage de récits historiques, de dates, d’anecdotes et aussi de silences
pour laisser aux touristes le temps d’apprécier, d’observer, de rêver.

L’humour

Un bon guide doit avoir de l’humour. Il captivera d’autant plus son auditoire avec une petite blague,
une parole inattendue,de la spontanéité. Libre à lui d’apporter de la fantaisie lors de sa visite, ainsi on s’en souviendra pour toujours.

L’éloquence

Un bon guide doit bien sur savoir parler en public à haute et intelligible voix mais sans trop d’emphase.
Un bon guide n’est pas votre professeur.

La disponibilité

Un bon guide se doit d’être disponible aussi bien pour répondre aux questions que
pour faire face aux aléas d’une visite. Toujours dans le respect du groupe et équitable avec chaque personne.
Bien sûr il ne devra pas se laisser déborder par un caractère désagréable et surtout irrespectueux.

L’observation

Un bon guide doit savoir observer son groupe et ainsi s’adapter à chacun.
Une vieille personne marchant plus lentement, un enfant qui pleure, le touriste qui passe son temps à photographier.
Prévoir les pauses techniques.

Le rythme

Un bon guide doit connaitre sa visite et évaluer son temps de parcours.
Ne pas se laisser déborder entre la marche, les explications et les pauses prévues ou inattendues.

Le sourire

Enfin et c’est souvent la clef de tout ( pas seulement pour un bon guide )
Un sourire saura apporter bienveillance et sympathie et il désamorcera toutes les situations.