Visiter le Moyen-Orient 43 lieux secrets et inattendus en Israël

19.05.2022

43 lieux hors des sentiers battus à découvrir en Israël

Israël est un tout petit pays. Il s’étend sur moins de 500 kilomètres du nord au sud et à peine 130 kilomètres au maximum d’ouest en est. Le territoire est pourtant immense par ses richesses historiques et naturelles. Il y a tant à découvrir et parfois en ne passant qu’une colline en ne franchissant qu’un pont le paysage change du tout au tout.
Nous allons vous décrire sur cet article des lieux un peu moins connus, mais qui méritent largement le détour. Ces lieux sont parfois oubliés des livres touristiques ou des itinéraires trop bien balisés par les agences de voyage. Ils ne méritent pas moins que l’on s’y attarde. L’accessibilité n’est parfois pas facile via les transports locaux et vous pourrez perdre du temps pour y arriver par vos propres moyens. Alors n’hésitez pas à faire appel à un guide touristique israélien pour vous montrer la route et vous expliquer le chemin.

43 lieux secrets et inattendus en Israël

Lieux incontournables ou secrets dans le Nord d’Israël

Idées de visites dans le Nord d’Israël
  • 1. Falaise de Manara

    Emplacement : nord d’Israël – Haute Galilée – Frontière avec le Liban.
    Villes les plus proches : Kiryat Shmona (2 km) Safed (30 km au sud)

    Nord Israël - Manara

    Perchée au sommet de la Galilée, la falaise de Manara abrite le téléphérique le plus élevé d’Israël, reliant la commune de Kiryat Shmona aux hauteurs des montagnes de Naftali. C’est l’endroit privilégié pour des vues panoramiques sur la frontière du Liban tout proche, la vallée du Houla et le Mont Hermon. Il existe non loin de nombreuses possibilités d’activités de sport extrême en plein air comme du parapente, la descente en voiturette, toboggan dévalant la pente sur plus d’un kilomètre à 40km/h. Possibilité de descente en rappel ou en tyrolienne le long de la falaise.

  • 2. Réserve naturelle de Gamla

    Emplacement : nord d’Israël – Plateau du Golan – Frontière avec la Syrie.
    Villes les plus proches : Moshav Ramot (30 km à l’est) Katzrin (17 km au nord) Tibériade (32 km à l’ouest)

    Nord Israël - Réserve naturelle Gamla

    La réserve naturelle de Gamla est située au nord d’Israël en plein cœur du Golan. L’attraction principale des lieux réside dans son observation des rapaces. Des aigles et des vautours y ont élu domicile et on peut venir observer leurs vols au bout d’un sentier en hauteur qui donne sur la mer de Galilée. On pourra également venir observer la plus haute cascade du pays qui dévale sur plus de 50 mètres se jetant dans un large canyon. Le mont Gamla a connu un destin tragique. C’est en effet ici qu’au début de l’ère chrétienne les Romains assiégèrent un village d’Hébreux dont les habitants furent tués et des milliers se jetèrent de la colline pour ne pas se rendre.

  • 3. Rosh Pina

    Emplacement : nord d’Israël – Haute Galilée.
    Ville la plus proche : Safed (2 km)

    israel nord rosh pina

    Dans le nord d’Israël, il existe une ville magique aux rues pavées pittoresques. Fondée par un groupe d’immigrants religieux et financée par le baron Rothschild dans les années 1800, Rosh Pina est devenue un petit joyau caché. En montant la montagne, la route principale mène jusqu’au quartier d’origine et au sommet de la colline se trouve le Nimrod Lookout, qui offre une vue monumentale sur la vallée de Houla, les montagnes du Golan et bien sûr, le mont Hermon et le village druze, Majdal Shams. Les jardins du Baron Rothschild, construits à la fin du XIXe siècle et conçus par les mêmes créateurs que les jardins de Versailles, sont situés à proximité et valent le détour. Une autre caractéristique de Rosh Pina est les « Zimmers » ou « Tsimmers » des lieux de location d’habitation paisibles situés en pleine nature et possédant piscines et saunas.

  • 4. Mont Thabor

    Emplacement : nord d’Israël – Basse Galilée.
    Villes les plus proches : Haïfa (54 km à l’ouest) Tibériade (32 km à l’ouest)

    israel nord mont thabor

    Le Mont Thabor est un lieu sacré pour les pèlerins chrétiens, car c’est ici selon les évangiles qu’eu lieu la transfiguration du Christ. C’est-à-dire que pendant quelques instants Jésus montra son apparence divine à trois de ses disciples (Pierre, Jacques, et Jean). Un monastère franciscain a été construit à son sommet sur les ruines d’une église byzantine. La visite vaut le détour pour les non-croyants également, car l’ascension amène à des points panoramiques sur toute la plaine de Jezreel en contrebas. Au printemps, le spectacle est encore plus saisissant, la campagne offre toute sa splendeur avec d’épaisses bandes de fleurs sauvages. La montée peut se faire en voiture, mais la randonnée pédestre sur les pentes boisées est la meilleure option.

  • 5. Plage d’Achziv

    Emplacement : côte nord-ouest d’Israël – Galilée.
    Villes les plus proches : Akko (15 km au sud) Nahariya (5 km à l’ouest)

    Nord Israël - Plage d'Achziv

    À juste 15 kilomètres au Nord d’Akko ( saint Jean d’acre) et tout proche de la ville de Nahariya, se trouve une étendue de plages protégées par des falaises. On trouve tout autour de criques magnifiques des bassins d’eau de mer creusées dans la roche. Plusieurs petites îles ont été formé dans cette réserve naturelle appelée The Islands of Achziv Beach. Des compagnies de mouettes y viennent habiter en été. C’est durant cette même saison que les tortues marines viennent y pondre leurs œufs.

  • 6. Château de Montfort

    Emplacement : nord d’Israël – Frontière avec le Liban.
    Ville la plus proche : Nahariya (20 km à l’ouest)

    Nord Israël - Château Montfort

    La forteresse de Monfort est un château qui date de la fin du XIIe siècle. Il fut bâti par les croisés allemands au sommet d’une petite colline dans la région de Galilée. Il fut conquis par les combattants mamelouks en 1271 qui le détruisirent et le laissèrent en ruine. En montant en haut de la falaise la vue panoramique est sublime. Pour atteindre le site partez du petit village de Hila proche du ruisseau Nahal Kziv le lieu est aujourd’hui un point de départ populaire pour de belles randonnées le long du cours d’eau.

  • 7. Falaise d’Arbel

    Emplacement : nord d’Israël – Galilée.
    Ville la plus proche : Tibériade (9 km à l’est)

    Nord Israël - Falaises d'Arbel

    La falaise d’Arbel domine le lac de Tibériade. Elle est le point central d’un parc naturel riche en faune et en flore. On peut venir y visiter une ancienne forteresse et les restes d’un impressionnant village troglodytique de l’époque d’Hérode avec son ancienne synagogue. C’est dans ses grottes que se cachaient les Juifs ayant combattu contre les Grecs et les Romains. Ces lieux furent habités par les druzes jusqu’au XVIIIe siècle et sont de nos jours facilement accessibles via des sentiers de randonnée.

  • 8. Parc National de Césarée

    Emplacement : côte nord-ouest d’Israël.
    Villes les plus proches : Kiryat Shmona (10 km à l’ouest) Safed (47 km au sud)

    Nord Israël - Césarée

    La ville de Césarée est située sur la côte méditerranéenne à mi-chemin entre Tel Aviv et Haïfa. Elle possède un environnement de sites archéologiques le plus impressionnant d’Israël dont certains datent de l’époque d’Hérode au premier siècle avant notre ère. Un immense amphithéâtre sert d’ailleurs durant l’été de lieu de concert pour un festival de musique. Aux abords de son port, on peut venir prendre un verre ou manger en soirée en admirant le coucher du soleil. Non loin se situe une des plus belles plages du pays la Caesarea Aqueduct Beach.

  • 9. Parc des chutes de Banias

    Emplacement : nord d’Israël – Plateau du Golan – Frontière avec le Liban.
    Villes les plus proches : Kiryat Shmona (14 km à l’ouest) Nahariya (91 km à l’ouest)

    Nord Israël - Banias

    À mi-chemin entre la vallée de Houla et la région montagneuse du mont Hermon ; on découvre l’une des plus grandes chutes d’eau d’Israël (10 mètres de haut). C’est un passage obligé pour tous les touristes qui viennent visiter le Golan. Les possibilités d’excursions sont très nombreuses et il convient d’y rester quelques jours pour mieux apprécier la région. Pour ceux qui n’ont que la journée le parc de Banias n’est à manquer sous aucun prétexte. On y accède depuis la source du ruisseau ou directement où les eaux se jette de la falaise. Un sentier suspendu relie les deux lieux. Sur votre chemin, vous découvrirez un antique pont romain, une ancienne piscine d’eau chaude, un vieux moulin à vent encore en activité ainsi que les ruines de construction du passage des croisés.

  • 10. Cavités de Rosch Hanikra

    Emplacement : nord-ouest d’Israël – Plateau du Golan – Frontière avec le Liban.
    Ville la plus proche : Nahariya (10 km au sud)

    Nord Israël - Rosch Hanikra

    Rosh Hanikra est une formation géologique à la frontière entre Israël et le Liban en Galilée occidentale. C’est une falaise de craie blanche qui s’ouvre sur des grottes spectaculaires. Les cavités de Rosh HaNikra sont des tunnels formés par l’action de la mer et des vagues qui viennent se fracasser sur les roches. Un sentier d’une longueur de 200 mètres a été aménagé à travers les grottes marines. Sur une pente de 60 degrés, un téléphérique a été construit pour amener les visiteurs du haut de la falaise aux tunnels. Ce sont les Britanniques désirant construire une route allant de Haïfa vers Tripoli qui ont creusé un chemin à travers les falaises avec un tunnel spécial pour le chemin de fer. On peut louer des vélos et s’offrir une belle balade le long de superbes criques avec vue imprenable sur la baie et trois petites îles qui abritent une variété d’oiseaux aquatiques.

  • 11. Le village circassien de Kfar Kama

    Emplacement : nord d’Israël – Basse Galilée.
    Ville la plus proche : Tibériade ( 25 km à l’est)

    Nord Israël - Kfar Kama

    Les origines du peuple des Circassiens viennent des montagnes Caucase, où ils vécurent pendant des milliers d’années. Au XIXe siècle, une guerre avec les Russes en vit périr plus d’un million les restant furent banni de leur pays. C’est L’empire ottoman voisin qui accueillit cette population l’encourageant à s’installer sur des terres qu’il possédait. Ainsi, dans le Nord d’Israël, subsiste à Kfar Kama une communauté de 3.000 circassiens. Un musée a été construit en l’honneur de leur culture, mais tout le village est agréable à visiter, car il conserve dans son centre les ruelles et les maisons typiques de son peuple. Certains restaurants offrent encore des mets typiques du Caucase.

  • 12. Mont Guilboa

    Emplacement : nord d’Israël – Basse Galilée.
    Villes les plus proches : Afoula (13 km à l’ouest) Nazareth ( 22 km au nord)

    Nord Israël - Mont Guilboa

    Situé à l’extrémité nord-est de la Samarie, le mont Guilboa domine le Jourdain et la vallée de Jezreel. Il culmine à 600 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les sentiers ou les pistes cyclables de la montagne offrent de savoureuses randonnées en plein cœur de la nature. La plus connue est la Gilboa Scenic Road. Le trajet d’une longueur de 27 kilomètres se fait sur la crête de la montagne avec plusieurs terrasses aménagées pour des arrêts pique-nique ou simplement admirer la vue panoramique.

  • 13. Tabgha – Église de la Multiplication et Capharnaüm

    Emplacement : nord d’Israël – Basse Galilée.
    Ville la plus proche : Tibériade (13 km au sud)

    Nord Israël - Capharnaum

    Nous voici dans un des hauts lieux de la spiritualité du christianisme. Tabgha, une crique tranquille sur la rive nord de la mer de Galilée appelée plus communément lac de Tibériade.
    C’est ici selon l’évangile que le Christ procéda au miracle de la multiplication des pains et des poissons face à une foule affamée. L’église bénédictine construite au IVe siècle ne fut découverte et rénovée par les archéologues que depuis quelques décennies. Elle est ornée de mosaïques de pains et de poissons.
    À juste trois kilomètres, se trouve le village de pêcheurs de Capharnaüm (la ville de Jésus), Le nouveau testament la décrit à plusieurs reprises comme le lieu de résidence du Christ ainsi qu’au moins cinq de ses disciples. Les touristes peuvent venir visiter la toute récente Basilique Saint-Pierre construite sur les restes d’une église byzantine du VIe siècle là même où se situé « l’insula sacra » la demeure de Saint-Pierre.

  • 14. Les cascades de la rivière El-Al

    Emplacement : nord d’Israël – Golan – est du lac de Tibériade.
    Villes les plus proches : Ramot (23 km à l’ouest ) Safed (51 km au nord)

    israel nord riviere el al

    Nahal El Al est une réserve naturelle populaire dans la partie sud du plateau du Golan. L’eau de source de la rivière El Al a creusé son chemin à travers la roche formant des cascades au bout du terrain connues sous le nom de « cascade noire » et de « cascade blanche ». Une randonnée le long du ruisseau est une activité familiale très appréciée, surtout en été. À plusieurs endroits, les piscines naturelles forment une halte parfaite pour une baignade rafraîchissante. La randonnée complète qui fait une boucle au départ de Elliad fait environ neuf kilomètres de long et prend environ 3 à 4 heures.

  • 15. Plage Dor-Habonim

    Emplacement : côte nord d’Israël.
    Ville la plus proche : Haïfa (30 km au nord)

    Nord Israël - Plage Dor Habonim

    Certains décrivent la plage HaBonim comme la plus belle de tout Israël. Elle est située au cœur d’un parc naturel sur la côte méditerranéenne. La zone s’étend de Tel Dor au sud jusqu’au Moshav HaBonim au nord. Le vent et les vagues ont sculpté des criques le long des collines. C’est un enchantement de se promener tout autour avec de quoi découvrir une flore et une faune intéressante. Un sentier formant une boucle vous permettra de revenir après deux heures de marche vers l’étendue de sable pour aller nager dans les eaux cristallines. Ici des jetées en roche relient la mer au rivage. Il existe un camping ouvert de mai à septembre pour dormir à la belle étoile et se réveiller les pieds dans l’eau.

  • 16. Village druze de Beit Jann

    Emplacement : nord d’Israël – Galilée occidentale.
    Ville la plus proche : Tibériade (36 km au sud)

    israel nord beit jann

    Le village druze de Beit Jann perché sur le Mont Méron a près de 1.000 mètres est situé en Haute Galilée. Il conserve la physionomie et l’architecture qu’il possédait depuis des centaines d’années. Les maisons sont toujours faites des mêmes matériaux et la culture y est préservée avec ardeur. Le peuple Druze compose une minorité très attachante d’Israël Venir dans ce village principalement agricole (culture des pommes, raisins, cerises) est un excellent moyen d’y découvrir ses coutumes et mode de vie. La localité a su développer cet atout touristique avec de nombreux hôtels, chambres d’hôtes, restaurants.

Lieux incontournables ou secrets dans le Centre d’Israël

Idées de visites dans le Centre d’Israël
  • 17. Grottes de Beit Guvrin-Maresha

    Emplacement : centre d’Israël.
    Villes les plus proches : Ashkelon ( 37 km à l’ouest ) Jérusalem ( 53 km au nord)

    Centre Israël - Beit Guvrin

    Bet Guvrin est un site archéologique important à environ 60 km au sud de Jérusalem. Le parc englobe les vestiges de l’ancienne ville de Tel Maresha.
    Les ruines historiques sont :
    – Le spectaculaire amphithéâtre romain qui pouvait accueillir 3 500 personnes.
    – L’église Sainte-Anne remonte à l’époque byzantine et rénovée par les croisés dans les années 1100.
    – Huit cents grottes en forme de cloche dont certaines reliées par des tunnels souterrains. De nombreuses sont d’anciens columbarium (lieux d’élevage des pigeons) datant de 200 avant J.C.

  • 18. Quartier de Sarona Tel Aviv

    Emplacement : centre ouest d’Israël.
    Ville la plus proche : Tel Aviv

    israel centre tel aviv sarona

    Le quartier de Sarona est un complexe nouvellement rénové qui était historiquement le lieu d’habitation d’une colonie de templiers chrétiens allemands à la fin du XIXe siècle. Les bâtiments d’habitation ont été rénovés avec goût pour ne pas perdre le charme d’antan. C’est aujourd’hui un lieu très branché abritant des galeries d’art, boutiques de mode, restaurants et bars les plus innovants. Un immense marché culinaire a ouvert ses portes. Il possède près d’une centaine de stands avec des styles de cuisine du monde entier.

  • 19. Hospice autrichien de Jérusalem

    Emplacement : centre d’Israël.
    Ville la plus proche : Jérusalem – Via Dolorosa – quartier musulman de la vieille ville.

    Centre Israël - Jérusalem - Hospice autrichien

    La vieille ville de Jérusalem possède de nombreux toits d’où l’on peut admirer des vues à couper le souffle, dont l’un des meilleurs est l’Hospice autrichien. Ce bâtiment, qui ouvrit ses portes en 1863, servit en premier de refuge pour les pèlerins. Il devint ensuite une maison de convalescence pour les militaires de la Première Guerre mondiale et une prison durant la seconde, puis de nouveau un hôpital avant de devenir une auberge de jeunesse réputée avec un restaurant fameux qui sert son incontournable café viennois ainsi que son célèbre strudel aux pommes. L’attrait principal réside sur le toit où vous pourrez admirer une des vues les plus magnifique sur la vieille ville de Jérusalem.

  • 20. Moulin de Montéfiore

    Emplacement : centre d’Israël.
    Ville la plus proche : Jérusalem – quartier Yemin Moshé.

    Centre Israël - Jérusalem - Moulin Montéfiore

    Construit par le philanthrope juif anglais Moses Montefiore, le moulin à vent était censé être un phare de l’avenir de Jérusalem, car construit hors de la vieille ville en 1857. Il ne fonctionna que quelques années mais incita les habitants à s’installer dans la région, Il fut durant la guerre d’indépendance une tour de guet mais les britanniques lors d’une opération appelle à juste titre « Opération Don Quichotte ». Le bombardèrent. Ce n’est qu’en 2012 qu’il fut entièrement restauré et fonctionne de nouveau. Autour du bâtiment, le charmant quartier de Mishkenot Shaananim et Yemin Moshe est un vrai ravissement avec ses petites ruelles et ses maisons fleuries.

  • 21. Le marché du village de Tira

    Emplacement : centre d’Israël.
    Villes les plus proches : Kfar Saba (10 km au sud) Netanya (21 km à l’ouest)

    Situé dans un village arabe près de Kfar Saba, le Tira souk (marché) dont le jour principal est le samedi accueille un mélange vibrant de couleurs, de saveurs et de parfums. Avec une grande variété de produits, y compris des épices, des vêtements, des bijoux et des fruits frais, il y a de quoi divertir tous les voyageurs. Les points forts sont la nourriture qu’on peut y trouver à des prix défiant toute concurrence. Le shawarma, les falafels ou le typique houmous. Les produits des boulangeries sont d’une saveur extrême notamment à la boulangerie Abu Hassan près de la grande place L’odeur du marché vous mettra l’eau à la bouche et vous incitera à essayer ces aliments traditionnels.

  • 22. Grottes de Qumran

    Emplacement : centre est d’Israël.
    Ville la plus proche : Jérusalem (50 km à l’ouest)

    Centre Israël - Qumran

    Le site de Qumran est situé à environ 20 kilomètres au sud de Jéricho au bord de la mer Morte dans une zone complétement excentrée où s’étaient retirés les membres de la secte du judaïsme : les Esséniens qui y vécurent du IIe siècle avant notre ère jusqu’à sa destruction par les Romains vers l’an 70. C’est sans doute dans cette secte que Jésus-Christ se réfugia. Les lieux sont restés en très bon état et ce n’est que vers 1955 que les archéologues entamèrent des fouilles qui révélèrent des trésors intestinaux notamment les fameux manuscrits de la mer Morte dans les grottes des montagnes voisines.
    La ville antique se visite avec ses bâtiments mis au jour qui contenaient autrefois des salles de réunion, des salles à manger, une tour de guet, un atelier de poterie et des écuries. Le site compte également de nombreux bassins de purification rituelle.

  • 23. Parc HaYarkon

    Emplacement : centre ouest d’Israël.
    Ville la plus proche : Tel Aviv

    Centre Israël - Parc Hayarkon

    Le parc HaYarkon est une vaste étendue de jardins qui s’étend aux portes de Tel Aviv à la jonction avec Ramat Gan. Ce parc est considéré comme le poumon vert de la « ville qui ne dort jamais ». Des millions de visiteurs y viennent chaque année pour profiter de ses vastes pelouses, ses installations sportives, sa volière, son parc aquatique, ses jardins botaniques. On peut y faire des balades en bateau le long de la rivière Yarkon qui le traverse. Venir prendre du bon temps en famille ou entre amis et un bon moyen d’échapper à l’agitation du centre-ville de Tel Aviv.

  • 24. Oasis de Wadi Qelt

    Emplacement : centre d’Israël.
    Ville la plus proche : Jérusalem (20 km à l’ouest)

    Centre Israël - Oasis de Wadi Qelt

    À moins d’une heure de route du centre de Jérusalem se cache dans le silence du désert de Judée, un joyau naturel au cœur du parc naturel de Ein Prat. Seul le doux bruit du ruisseau Wadi Qelt dévalant la pente pour rejoindre le canyon rocheux se fait entendre. Tout au long une végétation contraste avec l’extrême aridité des lieux. D’anciens vestiges d’aqueducs sont encore présents, ils se chargeaient d’acheminer l’eau précieuse vers Jéricho. Deux anciens monastères furent construits dans la région. Celui de Saint-Georges date du Ve siècle, mais celui de Chariton situé en haut du canyon serait beaucoup plus ancien. Des sentiers cheminent dans la région. Celui du Nahal Prat permet des circuits pouvant aller de quelques heures à la journée de marche en n’oubliant pas d’aller se rafraîchir dans les piscines naturelles nombreuses présentent dans le Wadi.

  • 25. Piscine des arches de Ramla

    Emplacement : centre d’Israël.
    Villes les plus proches : Jérusalem (45 km à l’est) Tel Aviv (22 km au nord-ouest)

    Centre Israël - Parc Hayarkon

    Sur la route reliant Jérusalem à Tel Aviv, Ramla est la seule ville construite entièrement par les arabes. Elle fut érigée en l’an 716 par le calife omeyyade Sulayman. La cité renferme un trésor pour une exploration des plus insolite. En descendant de vieux escaliers, on accède à un immense réservoir souterrain vieux de 1200 ans. C’est à bord de barques que vous sillonnerez les lieux en ramant tranquillement. L’observation des 15 piliers massifs qui soutiennent l’édifice montant jusqu’aux arches. Cette construction ingénieuse a su perdurer malgré les nombreux tremblements de terre qui eurent lieu dans la région.

  • 26. Grottes Avshalom

    Emplacement : centre d’Israël.
    Villes les plus proches : Bet Shemesh (9 km au nord) Jérusalem (29 km à l’est)

    Centre Israël - Grottes Avshalom

    Situées près de Jérusalem, les grottes de Soreq appelées Avshalom en hébreu sont un trésor vieux de plusieurs centaines de millénaires. L’eau a sculpté dans ses cavités de spectaculaires stalactites et stalagmites. Certaines se sont reliées formant de magnifiques piliers de pierre. C’est en 1968 que des ouvriers travaillant sur des terrassements dans les collines de Judée découvrirent les lieux. Mais la grotte ne fut ouverte au public que sept années plus tard. Et maintenant les touristes peuvent venir visiter une des plus belles merveilles naturelles d’Israël. Le tout étant sublimé par l’astucieux agencement des lumières qui rendent les grottes encore plus envoûtantes.

  • 27. Quartier Meah Shearim de Jérusalem

    Emplacement : centre d’Israël.
    Ville la plus proche : Jérusalem ouest

    Centre Israël - Jérusalem - Meah Shearim

    Dans le centre de Jérusalem Ouest, est concentré le quartier ultra-orthodoxe juif de Jérusalem (les Harédim). On peut venir le visiter en s’assurant de respecter le mode de vie des gens qui y vivent. De nombreuses affiches sont là pour rappeler comment « il convient de se comporter ». On retrouve ici une communauté habillée comme l’étaient leurs ancêtres d’Europe de l’Est. On y parle d’ailleurs plus communément le yiddish que l’hébreu. Le temps semble s’être arrêté et c’est encore plus flagrant le samedi (jour du shabbat) où on a l’impression de se retrouver dans les anciens Shtetl (ces petits villages peuplés uniquement de Juifs religieux de l’ancienne Europe). Les rues sont fermées à la circulation motorisée et les visiteurs sont priés de s’abstenir de prendre des photos ou d’utiliser des téléphones portables.

  • 28. Quartier Ein Kerem à Jérusalem

    Emplacement : centre d’Israël.
    Ville la plus proche : Jérusalem

    Centre Israël - Jérusalem - Ein Kerem

    Ein Kerem est un beau quartier tranquille à l’ouest de Jérusalem. Sorte de village dans la ville ; il est entouré de magnifiques bosquets loin du centre animé de la capitale. Toute l’architecture des maisons reste harmonieuse construites avec le calcaire local. On se balade à pieds le long des petites ruelles pavées. Vous entendrez sonner les carillons des nombreuses églises construites dans ce lieu où Jean-Baptiste serait né. C’est aujourd’hui un lieu très tendance et branché apprécié des artistes qui ont ouvert plusieurs ateliers. Les maisons sont souvent recouvertes de feuillage et les cours de jardins verdoyants aux fleurs colorées. On peut venir en soirée écouter de la musique ou dîner dans les nombreux restaurant servant de la cuisine locale.

  • 29. Forêt du Sataf

    Emplacement : centre d’Israël.
    Ville la plus proche : Jérusalem

    israel centre jerusalem foret sataf

    À la périphérie Ouest de Jérusalem près de la localité de Har Eitan, découvrez un lieu idéal de sorties familiales. La forêt de Sataf offre des multitudes de sentiers où vous aurez des découvertes tout le long de votre chemin. Le chemin principal et le plus accessible forme une boucle de huit kilomètres parfaitement aménagée et praticable même pour les personnes handicapées. Il existe d’autres sentiers pour différents niveaux. Vous pourrez faire de multiples découvertes : des sources d’eau d’Ein Sataf et Ein Bichora, la grotte secrète de Ein Hendek, des jardins agricoles ou les piscines naturelles de Hendek et Tayasim.

  • 30. Mahane Ben Yehuda – Le marché aux mille saveurs

    Emplacement : centre d’Israël.
    Ville la plus proche : Jérusalem

    Centre Israël - Jérusalem -Marché Ben Yehouda

    Rien de mieux pour ressentir l’âme d’une ville que de partir se perdre dans l’un de ses marchés. Le Mahane Ben Yehouda de Jérusalem est là pour confirmer la règle. La Halle est divisée en deux grandes artères principales. La rue Mahane Yehuda compose le marché en plein air avec principalement les bouchers et les vendeurs de légumes et la rue Etz Chayim est le marché couvert avec les étals des épice, bonbons, objets divers ainsi que des petits café et coins de restaurant aux spécialités de houmous délicieux. Venir s’y promener est une expérience sensorielle mémorable, car il règne dans ces lieux une énergie intense. Le marché est fermé le samedi et il connaît les jeudis et vendredi matin une foule encore plus dense. Le soir, quand les stores des stands sont baissés, des restaurants et des bars ouvrent leur porte avec musique et concerts au programme.

  • 31. Réserve Naturelle de Nitzanim

    Emplacement : côte sud-ouest
    Villes les plus proches : Ashdod (11 km au nord) Ashkelon (11 km au nord)

    israel centre dunes nitzanim

    La réserve naturelle de Nitzanim est une vaste étendue de dunes de sable qui jouxtent la mer. Ces hauts monticules ressemblant aux dunes du Sahara seraient apparu vers l’an 600 quand des vents très forts auraient provoqué d’immenses tsunamis ensevelissant selon les archéologues d’anciennes villes byzantines sous sept mètres du sol. Les dunes étaient bien plus nombreuses autrefois et celles que l’on trouvé entre Ashkelon et Ashdod sont les dernières ; une flore endémique y persiste avec une faune diverse alentours ; nombreux rongeurs, reptiles, renards, lapins, et même des daims. C’est une balade des plus divertissante de marcher pieds nu sur ces grandes collines de sable doré. La plus grande dune mesure 35 mètres et borde le quartier Yod Dalet de la ville d’Ashdod.

Lieux incontournables ou secrets dans le Sud d’Israël

Idées de visites dans le Sud d’Israël
  • 32. Les forêts du Néguev et le Festival du Sud Rouge

    Emplacement : sud d’Israël
    Ville la plus proche : Beer Sheva (26 km au sud)

    Sud Israël - Festival Darom Adom

    Le festival du Darom Adom ( Sud Rouge ) est un festival qui se déroule chaque année entre mi-janvier et fin février dans la région du Nord du Néguev pendant la floraison de la fleur d’anémone. Ce sont principalement les villages qui organisent des événements autour de leurs fonctionnement agricoles ( cueillettes de fruits et légumes, des stands de cours de cuisine, des échappées en montgolfières).
    Des balades magnifiques sont possible à travers la campagne et les forêts de Devira, Be’eri et Shokeda avec pistes cyclables ou juste chemins de randonnées très bien aménagées avec tout le long un feu d’artifice de couleurs.

  • 33. Lac de Yérouham

    Emplacement : sud d’Israël
    Villes les plus proches : Sde Boker (20 km au sud) Beer Sheva (36 km au sud)

    israel sud lac yerouham

    Le Parc de Yerouham se trouve à l’écart dans les collines du nord du Néguev presque en plein désert. C’est un site où on installa les immigrants venus de Roumanie, Maroc et d’Inde à la fin des années 50. Il y a des bosquets verts de différents arbres entre autres des palmiers dattier, cyprès, l’eucalyptus, ou oliviers. Un large lac artificiel alimenté par la rivière Revivim rend le lieu attractif. Tout autour du bassin, on a installé des tables sur de grandes pelouses vertes pour un pique-nique, une aire de jeux et des emplacements de camping pour y passer la nuit. On peut même venir y naviguer, pécher et observer des oiseaux.

  • 34. Hamukei Nitzana

    Emplacement : sud d’Israël – Néguev
    Villes les plus proches : Beer Sheva (72 km au nord) Mitzpe Ramon (88 km au sud) Tlalim (40 km au nord)

    israel sud hamukei nitzana

    Hamukei Nitzana est un parc naturel formé de grandes roches de craie dessinant des courbes. Son nom signifiât d’ailleurs « les courbes d’un corps féminin » en hébreu. Son emplacement se situe à quelques centaines de mètres de la frontière avec l’Egypte. Pas vraiment de sentier balisé pour parcourir les collines ressemblant à un paysage lunaire. Pensez à vous protéger les yeux avec des lunettes de soleil, car ici, les paysages sont d’un blanc intense qui peut être aveuglant. Profitez-en pour rejoindre la ferme Nizzana, une expérience de reproduction des techniques agricoles utilisées par les Nabatéens.

  • 35. Parc de Zin-Ein Akev

    Emplacement : sud d’Israël – Néguev
    Villes les plus proches : Sde Boker (16 km au nord) Mitzpe Ramon (25 km au sud)

    Sud Israël - Parc Zin Ein akev

    La randonnée dans la vallée de Zin-Ein Akev vous mènera par un sentier jusqu’à la rivière Zin : la plus grande source du Néguev. Pour s’y rendre, il faut atteindre le point de Midreshet Ben-Gurion qui se trouve à 8 kilomètres de l’entrée du parc. La distance totale du circuit vous prendra une journée et 16 km en commençant à Ein Avdat. Vous découvrez vite le panneau indiquant le sentier rouge pour descendre dans la vallée jusqu’à la rivière. À partir de là, commence la piste verte qui escalade une petite colline. De là, la route est facile et vous pourrez traverser la petite ferme bédouine d’Ein Akev ainsi qu’une chute d’eau. Ensuite, profitez d’une oasis, bassin pour les oiseaux et d’autres animaux qui viennent s’y abreuver. Continuez sur l’Oued pour finir vers l’ancienne ville d’Avdat.

  • 36. Point de vue du Mont Zefahot

    Emplacement : extrême sud d’Israël
    Ville la plus proche : Eilat (9 km au nord)

    Sud Israël - Mont Zefahot

    À l’extrémité sud d’Eilat, se trouve le sentier le plus méridional d’Israël où vous arriverez au point de vue de 4 pays : Egypte, Arabie Saoudite, Jordanie et l’état hébreu. Sous vos pieds, s’étend le golfe d’Aqaba et son point culminant est le mont Zefahot. On peut accéder à un réseau de sentiers bien balisés. Attention au choix de vos horaires de randonnées, car la chaleur y est parfois étouffante. Choisissez plutôt la fin de journée pour atteindre Har Zefahot. Vous profiterez ainsi d’un splendide coucher de soleil.

  • 37. Cratère Makhtesh Ramon

    Emplacement : sud d’Israël
    Villes les plus proches : Sde Boker (48 km au nord) Mitzpe Ramon (7 km au nord)

    Sud Israël - Cratère Makhtesh Ramon

    Le cratère Ramon dans le désert du Néguev en Israël est un long cirque d’érosion en forme de cœur d’une longueur de 40 km pour un diamètre pouvant aller de 2 à 10 km. L’entrée du parc se situe à Mitzpe Ramon. Vous y trouverez toutes les indications sur les différentes possibilités de visites qui vous sont proposées. Allant de la juste observation du cratère de son sommet au belvédère de Camel Mountain jusqu’à un panel de randonnées diverses qui vous plongeront dans la découverte de l’écosystème des lieux. Circuits en VTT ou même en jeep accompagné d’un guide. Pour ceux qui veulent découvrir sur plusieurs jours. Il existe en plein cœur de la réserve, le camping bédouin de Be’erot.

  • 38. Kibboutz Neot Semadar

    Emplacement : sud d’Israël
    Villes les plus proches : Shitim (17 km au nord) Eilat (62 km au sud) Mitzpe Ramon (88 km au nord)

    Sud Israël - Kibboutz Neot Semadar

    Le kibboutz apparaît comme un mirage dans cette oasis en plein désert du Néguev sur la route qui va de Mitzpe Ramon à Eilat. On y vit essentiellement d’une agriculture biologique et durable, utilisant de l’eau recyclée. On y produit du fromage de chèvre, des herbes aromatiques, de l’huile d’olive ainsi qu’un vignoble biologique. Les bâtiments construits ont une architecture très particulière. Le centre est connu pour sa tour de refroidissement passive. L’air entrant par le haut climatise les lieux à l’aide d’une petite quantité d’eau pulvérisée. On peut venir y visiter des ateliers d’œuvre d’art. Les visiteurs qui viennent visiter la communauté peuvent y faire des achats autour de ce que produisent ses habitants, mais un système de volontariat est possible pour quelques semaines.

  • 39. Canyon Rouge

    Emplacement : extrême sud d’Israël
    Ville la plus proche : Eilat (21 km au sud)

    Sud Israël - Canyon rouge

    Situé à seulement 25 minutes de routes au nord d’Eilat, le Red Canyon est l’un des sentiers de randonnée les plus beaux et les plus accessibles d’Israël. Cette étonnante merveille géologique offre une excursion de toute beauté à travers les canyons naturels qui ne font par endroit que quelques mètres de large. La magnificence des couleurs apparaît lorsque le soleil frappe la roche faisant exploser les lumières de rouge, blanc et jaune intense sur les reliefs de grès sculptés par le vent. Deux options de balade s’offrent à vous.
    – La piste verte facile et familiale descend jusqu’à la rivière et mène ensuite vers un second ruisseau.
    – Le sentier noir un peu plus compliqué débute au second ruisseau et rejoint un grand rocher qui domine toute la région.

  • 40. Parc Timna

    Emplacement : extrême sud d’Israël
    Ville la plus proche : Eilat (21 km au sud)

    Sud Israël - Parc Timna

    En quittant la route principale dans le désert du Néguev, on bifurque vers un itinéraire secondaire qui vous mènera vers une vallée entourée de falaises et de formations rocheuses aux formes étonnantes. Les plus connus sont les Piliers du Roi Salomon. De nombreuses personnes viennent visiter le Parc de Timna pour admirer ce qui fut le centre de production des premières mines de cuivre au monde. Des milliers de puits et de tunnels ont été creusés afin d’extraire le précieux métal. On vous laisse imaginer la pénibilité des travaux dans une région tellement aride. La région est vaste et il est préférable de partir en circuit organisé pour ne rien louper.

  • 41. Parc archéologique de Tel Arad

    Emplacement : sud d’Israël
    Ville la plus proche : Arad (13 km à l’est) Beer Sheva (40 km à l’est)

    Sud Israël - Parc archéologique Tel Arad

    Tel Arad est un site archéologique important prés des montagnes de Judée. Des fouilles qui ont débuté au début des années 1960 ont confirmé que la région était une route importante entre la mer Morte et la mer Méditerranée. L’ancien testament en indique même le lieu concernant une bataille entre les Israélites et le roi d’Arad. Le parc est aujourd’hui ouvert au public qui viennent y découvrir les vestiges de la cité cananéenne vieille de 4 500 ans comprenant une ville basse avec son mur d’enceinte, ses rues bien aménagées, ses habitations privées, son puit et une colline haute avec une citadelle partiellement reconstruit avec des portes à double tour. Une des grandes découvertes que l’on peut observer sont les écritures sur les poteries qu’on appelle « Arad Ostraca » et qui décèle un niveau d’alphabétisation très élevé pour l’époque. Le Parc possède une aire de camping aménagé.

  • 42. Carasso Science Park

    Emplacement : sud d’Israël
    Ville la plus proche : Beer Sheva

    israel sud beer sheva carasso science park

    Le parc scientifique Carasso a été ouvert en 2013 à Beer Sheva. C’est un espace innovant exposant toutes les nouveautés et les recherches avancée en matière de sciences et de technologies dans tous les domaines (agriculture, médias, énergie, art, transports…). Le site englobe de nombreux bâtiments restaurés datant de l’empire ottoman avec pas moins de 15 expositions interactives changeant régulièrement. La philosophie de ce parc a voulu s’orienter de façon pédagogique d’intéresser la majeure partie des communautés et surtout les plus jeunes, les étudiants et les éducateurs qui les accompagnent. Sans oublier les touts petits avec une aire de jeu toujours orientée sur la science. Le parc scientifique Carasso a apporté à la grande ville du Néguev parfois oublié des touristes un regain de visiteurs qui peuvent s’y arrêter et apprécier tous les atouts de la sixième plus grande ville israélienne.

  • 43. Dolphin Reef d’Eilat

    Emplacement : sud d’Israël
    Ville la plus proche : Eilat

    Sud Israël - Eilat Dolphin reef

    Sur les rives de la mer rouge aux portes d’Eilat, venez vivre l’expérience unique au monde de nager avec les dauphins. Dolphin Reef Eilat est un lieu magique qui fut créé, il y a une vingtaine d’années dans le respect de la nature. C’est au cœur d’un récif aux coraux multicolores où on vient observer de multiples sortes de poissons. Ici, tout a été créé pour vivre autour des dauphins en respectant au maximum leur mode de vie original. On est finalement leurs invités et ils ne sont jamais en captivité pouvant aller à leur guise au large de la côte. Le centre possède des piscines de relaxation ( eau douce, eau salée ou eau sulfureuse), un spa, un jardin botanique. Des séances de plongée sont organisées avec instructeurs. Pour l’ambiance, on peut venir se restaurer ou prendre un verre en écoutant de la musique.